Véranda à vivre : avantages, prix et installation

Veranda à vivre

Connaissez-vous les vérandas à vivre ? Si vous souhaitez ajouter une extension à votre habitation, ces vérandas habitables peuvent sûrement faire votre bonheur. On vous dit tout sur leurs prix, leurs caractéristiques, leurs avantages et leur installation.

Une véranda à vivre qu’est-ce que c’est ?

Une véranda à vivre est une extension de maison qui se situe dans le prolongement de l’habitation. On l’appelle aussi couramment la véranda habitable. 

La différence avec une simple annexe est qu’elle est constituée principalement de vitrages. Elle diffère aussi d’une véranda classique par le fait qu’elle n’a pas forcément de séparation avec le reste de la maison et que d’autres matériaux que le verre sont utilisés en dehors de la menuiserie. Par exemple, pour uniformiser la prolongation de la maison, certains matériaux seront utilisés pour le toit ou pour les murs latéraux. 

La véranda à vivre permet une extension solide et isolée de la maison, tout en restant très esthétique, conviviale et confort. L’espace cosy et cocooning par excellence pour profiter de son jardin été comme hiver et inonder votre maison de lumière naturelle toute l’année. C’est la solution idéale pour agrandir son habitation et avoir une nouvelle pièce à vivre agréable à l’œil. 

CONSTRUIRE UNE VÉRANDA À VIVRE

Avantages d’une véranda à vivre

Pourquoi procéder à la construction d’une véranda à vivre ? La véranda à vivre a trois avantages principaux : 

  1. Elle est plus esthétique qu’une véranda ou une pergola classique. Elle forme un ensemble avec la maison existante. 
  2. Elle permet de profiter de la lumière naturelle été comme hiver et d’une magnifique vue sur le jardin. Davantage qu’avec une annexe simple. 
  3. Elle garantit une isolation optimale.
  4. Elle permet un aménagement libre et décoratif qui poursuit le style intérieur de votre maison.
veranda à vivre cosy et confort
Veranda à vivre cocooning et confort
veranda à vivre en bois

Quel prix pour son installation ? 

De manière générale, il faut compter entre 1 000 et 1 500€ le mètre carré. Pour construire une véranda à vivre de plus ou moins 20 m2, bien isolée et avec des verres de qualité, le prix moyen est de 25 000 à 35 000 euros. Évidemment, ce prix dépend de plusieurs éléments comme : 

  • La taille de la véranda
  • Le type de toit choisi
  • Les différents matériaux choisis
  • Le type de vitrage choisi
  • Les stores
  • Les finitions et le sol
  • Les possibles fondations nécessaires

Ne vous inquiétez pas, nous allons décortiquer tous ces éléments ci-dessous pour que vous puissiez faire les meilleurs choix pour votre future véranda. 

En cas d’hésitation, l’avis de professionnels peut vous aiguiller de manière encore plus précise et adaptée à votre maison. 

DEMANDEZ DES DEVIS GRATUITS

Quel type de véranda à vivre ?

L’orientation

L’orientation d’une véranda à vivre se choisit en fonction de l’usage que l’on veut en faire. L’objectif principal souhaité est d’attirer la lumière du jour tout en limitant la chaleur en été. Une orientation Est, par exemple, conviendra plus aux habitants de régions sujettes à fortes chaleurs. La véranda est baignée de lumière naturelle le matin, et protégée de la chaleur en après-midi. 

De manière générale, on conseille de l’orienter vers le Sud-Est pour avoir une bonne température et une bonne luminosité toute l’année.

Si vous n’êtes pas trop sensible à la chaleur, que vous avez une bonne isolation thermique et que vous habitez dans un pays généralement pluvieux, comme la Belgique, vous pouvez opter pour une orientation plein sud. 

N’oubliez pas aussi que d’autres éléments peuvent vous aider à lutter contre la chaleur. Parmi ceux-ci : les stores intérieurs ou extérieurs, les volets roulants, les vitres à protection solaire, une ventilation adaptée, la climatisation…

Le choix des parois et de la menuiserie : l’isolation avant tout !

Les profilés d’une véranda à vivre doivent être bien stables. C’est un critère essentiel. Ils doivent être assez résistants pour supporter tout le poids du toit. Les plus conseillés sont ceux en acier, en aluminium ou en bois. Certains optent aussi pour du fer forgé. Les profilés à éviter sont les synthétiques ou ceux en pvc, ils ne sont pas assez résistants. 

Les vérandas en aluminium sont les plus courantes. L’alu ne se dilate presque pas, ne nécessite pas beaucoup d’entretien et garantit une protection contre la pourriture. Le bois peut parfois être plus esthétique, mais revient plus cher et demande plus d’entretien. 

La véranda habitable se situe en dehors du bloc uni de la maison. Elle est donc moins protégée contre le froid et l’humidité. Elle est directement exposée au climat et aux intempéries. De plus, elle est une prolongation directe de la maison. Souvent, aucun mur ne sépare l’espace de la véranda de la pièce qui se trouve juste à côté.

Il est donc essentiel de faire en sorte que la véranda soit bien isolée et surtout bien attachée à l’habitation. Qu’aucun pont thermique n’apparaisse ! Dans le cas contraire, vous pouvez être sûr de faire face à de l’humidité et aux moisissures. Pour ce faire, il vaut mieux faire appel à un professionnel de confiance. 

FAIRE APPEL AU PROFESSIONNEL DE CONFIANCE

Une autre chose que vous devez prendre en compte, c’est l’isolation des profilés. Ils contribuent au maintien d’une température agréable toute l’année. Il est donc préférable d’opter pour les profilés à coupure thermique et de bien vérifier leur valeur U. Même s’ils peuvent être plus coûteux, ils sont bien plus rentables à long terme, car ils vous permettent d’économiser sur le chauffage.

Un autre choix à faire est l’aspect général des parois de votre véranda. Voulez-vous qu’elle soit entièrement vitrée ? Ou bien préférez-vous qu’elle soit composée en partie de murets et de baies vitrées, ou même de pans entiers de murs. Si le choix des matériaux est varié, il est essentiel d’encore plus faire attention à la cohérence du tout et d’éviter les ponts thermiques. Les coûts peuvent aussi varier en fonction des finitions. 

Le choix du vitrage et le choix des murs

La véranda est composée essentiellement de vitrages, il est donc important de les choisir correctement. Les vitres sont les plus grandes surfaces apportant de la chaleur à la pièce. Ils contribuent grandement à l’isolation thermique d’une véranda à vivre, il vaut mieux qu’eux aussi aient une valeur U basse. La valeur U maximale conseillée est de 1.1. Mais si vous pouvez vous permettre d’en acheter avec une valeur U encore plus basse, ça en vaut réellement la peine. 

Une option supplémentaire serait d’opter pour le triple vitrage plutôt que pour le double. Vous pouvez aussi faire attention au degré du facteur solaire des vitrages. On conseille par exemple d’avoir un degré d’éclairage en dessous des 70% pour les parois, et qu’il soit au-dessus des 35% pour le toit. Vous pouvez même opter pour un vitrage pare-soleil si votre véranda est exposée plein sud. Évidemment le prix de la véranda variera aussi en fonction de ce choix. 

N’oubliez pas que vous devez choisir une option isolante, mais aussi garder une bonne luminosité dans la pièce toute l’année. C’est un des avantages principaux de la véranda. Il faut donc bien choisir le vitrage en fonction de ces deux facteurs et de la position de votre véranda à vivre. Pour cela, un professionnel peut vous donner un avis bien aiguillé. 

Le choix de la toiture

La plupart du temps, les toitures des vérandas à vivre respectent l’esprit de la toiture principale de la maison. Soit en utilisant les mêmes matériaux, soit en faisant en sorte que les couleurs s’accordent. On trouve souvent sur les vérandas habitables des toitures plates, équipée d’une coupole ou d’un lanterneau. Ça permet d’avoir une partie du toit bien isolée, tout en laissant bien rentrer la lumière naturelle été comme hiver.

Vous devez donc réfléchir à plusieurs éléments pour le toit de votre véranda habitable : les matériaux, l’inclinaison, les éléments de toit…

Toit incliné ou toit plat

Il n’y a pas de grosse recommandation sur ce qu’il faut faire au niveau de la forme du toit. Vous pouvez choisir un toit incliné, à versant ou un toit plat, ça dépendra essentiellement de l’esthétique architecturale que vous avez imaginée. N’oubliez pas de penser aussi à l’aménagement futur de la nouvelle pièce, celui-ci peut influencer votre choix.

Matériau de la toiture

Pour les matériaux de la toiture, nous avons déjà parlé du choix du vitrage. Pour le reste cela va dépendre évidemment de l’esthétique de votre maison. Le seul point sur lequel vous ne pouvez pas lésiner c’est l’isolation. Que ce soit avec des panneaux isolés, des plaques en polycarbonate ou autre, la plupart des techniques d’isolation de toit classique sont faisables.

Coupole et lanterneau

La coupole et le lanterneau vous permettent d’avoir un bon éclairage grâce aux puits de lumière, tout en ayant une structure classique de toit. Le lanterneau peut être à deux pentes, à quatre pans, avec une seule pente… Vous allez aussi devoir choisir la taille puit de lumière. Trouvez quelques exemples ci-dessous.

L’installation

Une véranda à vivre est toujours une véranda sur mesure. Tout un processus précède la pose de la véranda. Un expert vient chez vous, il vous explique quel type de véranda est imaginable et ce qu’il conseille comme formes et comme matériaux en fonction de l’aspect de votre maison. Ensuite l’installateur vous demande de lui communiquer vos choix et vous dit si ceux-ci correspondent à votre budget et s’ils sont réalisables en fonction de la structure de votre maison et de son emplacement. Et puis c’est bon, vous pouvez construire une véranda à vivre parfaite pour vous et votre maison.

Un permis d’urbanisme est-il nécessaire pour une véranda à vivre ?

Oui ! Dans n’importe quelle région de la Belgique, la véranda nécessite un permis de construire. Les permis ont des procédures et des prix différents en fonction de la région dans laquelle ils se trouvent. Trouvez toutes les informations sur les permis en 2021 ici

Trouver un installateur

Comme nous l’avons dit ci-dessus, une véranda à vivre présente de nombreux avantages, mais aussi de gros travaux. Et ceux-ci doivent être réalisés de manière impeccable pour ne pas courir le risque d’humidité et de surconsommation d’énergie dans la pièce.

Le meilleur moyen est de faire appel à un professionnel agréé pour établir un plan des travaux qu’il faut faire. Utilisez notre outil pour comparer des devis. Cet outil est gratuit et sans engagement. 

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés